jeudi 26 février 2015

Avec l'Arrondi, Microdon veut encourager la générosité

Microdon a créé l'Arrondi, dispositif de solidarité embarquée qui permet aux Français de faire des micro-dons à des associations humanitaires.


Comme souvent, c'est parti d'une expérience à l'étranger. C'est au Mexique que Pierre-Emmanuel Grange, président co-fondateur de Microdon, découvre il y a 6 ans le principe de l'arrondi en caisse. Totalement séduit, il décide de le mettre en place à son retour en France. Franprix est la première enseigne à le proposer dans ses magasins. 335 d'entre eux sont désormais concernés, dont 30 en Rhône-Alpes depuis mars 2014. Les dons sont intégralement reversés au fonds de dotation Réflexe solidaire, qui se charge de les distribuer aux associations partenaires. Ici, la Croix Rouge française et le Secours populaire. Le but : financer des actions de solidarité locale.




Le principe est simple : une fonction spéciale de la caisse arrondit à l'euro supérieur (ou au montant souhaité par le client s'il veut verser plus). Ainsi, si vos courses vous coûtent 14.67€, vous pouvez décider d'arrondir la facture à 15€ et de faire don des 33 centimes. Afin de les reverser aux associations, le montant est automatiquement isolé dans un compte à part et ne rentre jamais dans le chiffre d'affaires du magasin. Jean-Paul Mochet, directeur de l’enseigne, se réjouit du programme.

Dès le début du projet, le personnel de l’enseigne, au siège comme en magasins, a été impliqué et s’est rapidement motivé pour participer à la réussite de l’arrondi en caisse. C’est une grande fierté pour tous nos collaborateurs de faire partie de l’enseigne pionnière d’une initiative solidaire d’une telle ampleur. 


Une fonction spéciale de la caisse arrondit le montant des courses à l'euro supérieur / Franprix


Franprix s'est complètement investie dans la promotion de l'initiative, avec une communication importante auprès des clients.

Nous avons accompagné Microdon lors du lancement de l'initiative quand ils ont communiqué auprès des médias, en recevant des reportages en magasins par exemple. Sinon, nous avons développé des affichages en magasins et documents d'information remis en caisse aux clients pour les informer de la démarche. Et nous mettons en place des actions régulières en magasins avec les bénévoles des associations qui parlent de leurs actions et invitent les clients à faire l'arrondi en caisse.  200 000 euros ont été récoltés en 2014 à l'échelle nationale.

Franprix a beaucoup communiqué auprès de ses clients / Franprix

Franprix va plus loin et proposera cette année un autre dispositif, cette fois-ci à ses salariés du siège : l'arrondi sur salaire. L'employé décide de micro-dons sur son net à payer et l'employeur double le montant. Via une plateforme en ligne, le salarié peut moduler ce don, choisir l'association bénéficiaire, télécharger son reçu fiscal ou encore suivre les projets réalisés grâce à son don. Pour l'employeur, différents services y sont associés : gestion et information, partenariats avec les gestionnaires de paie, accompagnement juridique et fiscal, conseils en communication responsable et solidaire... Ce qui permet de faire du don sur salaire un outil facile à mettre en œuvre, y compris pour les entreprises souhaitant engager une première démarche de responsabilité sociale.

A l'échelle nationale, une vingtaine d'entreprises comme la Française des Jeux, NYSE Euronext, Eutelsat ou Soregor sont engagées dans le dispositif. Né il y a 25 ans en Angleterre, ce qu'on appelle là-bas le "payroll giving" permet de récolter 107 millions de livres sterling et 4 milliards de dollars aux Etats-Unis chaque année.

Microdon propose également l'arrondi lors d'achats en ligne (AllôResto est le premier e-marchand à le proposer depuis novembre 2013) ou sur le solde bancaire avec BNP Paribas. Le but est donc d'intégrer ses petits dons dans les actes de la vie courante des consommateurs pour les rendre plus faciles. Pierre-Emmanuel Gange explique :

Les pratiques des consommateurs sont également directement impactées. Avec l’Arrondi, le don petit mais fréquent devient possible. C’est un outil adapté, moderne, facile et sûr qui permettra de maintenir l’acte de générosité en France, voire de l’inscrire dans le quotidien des consommateurs.

L'ensemble de ces outils a permis de financer divers programmes de solidarité : petites actions de proximité avec les antennes locales de la Croix-Rouge française et du Secours populaire français ( maraudes, enseignement du français, soutien aux personnes âgées), maintien dans l'emploi grâce au micro- crédit, lutte contre le handicap ou la précarité.

Inscrit pleinement dans le mouvement de l'économie sociale et solidaire, le modèle économique et de gouvernance de Microdon se veut différent. L'entreprise se rémunère uniquement sur les services proposés aux entreprises et collectivités pour la mise en place de l'arrondi. Entreprise à but non lucratif, sa finalité est d'abord le bénéfice social. Le fonctionnement implique une participation forte de l'ensemble des salariés, qui élisent leurs dirigeants au sein d'une commission. L'échelle des salaires va de 1 à 5 et 57.5% des excédents sont affectés aux réserves impartageables de l'entreprise. Les investisseurs de Microdon sont par ailleurs des fonds solidaires, comme Equisol ou Innov'ESS.

Dès le mois de mars, Nature et Découvertes sera la seconde enseigne à proposer l'arrondi en caisse dans ses 75 magasins en France. Les dons iront à 56 associations d’intérêt général soutenues par la Fondation Nature & Découvertes et sélectionnées en amont par chacun des magasins.

Microdon ambitionne de faire de l'Arrondi l'une des plus grandes campagnes de générosité en France, qui pourrait récolter 5 à 10 millions d'euros par an.

Printfriendly

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...